95% des retailers affirment que l’optimisation des stocks est la priorité absolue aujourd’hui

L'étude menée par Symphony RetailAI et Incisiv révèle également les tendances en matière de merchandising et d'assortiment : 77 % des cadres de la distribution prévoient de modifier l'agencement des magasins et de réorganiser les catégories de produits afin de répondre à l’essor du click and collect

Paris, 04 février 2021Symphony RetailAI, fournisseur mondial de solutions d’IA et d’informations centrées sur le client à destination des distributeurs et des fabricants de PGC tout au long de la chaine de valeur, présente les résultats de son enquête sur la gestion des catégories et l’optimisation des assortiments, menée en partenariat avec Incisiv. Dans cette enquête, les dirigeants de la grande distribution confirment un changement de priorités à court terme pour faire face à la pandémie COVID-19 : 95 % d’entre eux citent l’optimisation des stocks comme leur principale priorité en ce début de nouvelle année fiscale.

L’étude révèle un écart entre les intentions et les réelles capacités des retailers en matière de gestion des catégories et d’optimisation des assortiments. L’enquête montre également comment les distributeurs prévoient d’améliorer leurs efforts en merchandising pour soutenir la « nouvelle normalité », une grande majorité d’entre eux déclarant qu’ils prévoient d’investir dans des technologies de gestion des catégories intégrées et basées sur le cloud. L’étude souligne que la réalisation des objectifs de croissance nécessite une mise à niveau des capacités tant pour les distributeurs que pour les fabricants de PGC.

De nouvelles priorités et un nouveau modèle de magasin pour déployer un merchandising omnicanal

Les priorités stratégiques ont changé à la lumière des récents événements, et les priorités à court terme des distributeurs ont évolué en conséquence. Aujourd’hui, 95 % des personnes interrogées déclarent que l’amélioration de la disponibilité en rayon et la réduction des ruptures de stock sont leurs principales priorités. L’année dernière à la même époque, ils étaient 67 % à citer l’optimisation de l’assortiment comme priorité, afin de pouvoir mieux répondre à la demande des consommateurs. Cette évolution indique que les défis opérationnels à court terme vont de nouveau céder la place à l’optimisation des assortiments, en particulier à mesure que les pays sortent de la pandémie et que les préférences des consommateurs évoluent plus rapidement et plus dynamiquement qu’auparavant.

Le category management et les objectifs d’assortiment comprennent également les transformations physiques du magasin. L’enquête a révélé que la majorité des distributeurs (77 %) cherchent à consacrer plus d’espace au magasin pour soutenir les services de drive et de click and collect. Cela va avoir un impact sur l’agencement des points de vente et l’espace physique consacré à des catégories de produits spécifiques, obligeant les distributeurs à rationaliser efficacement leurs assortiments sans décevoir leurs consommateurs.

L’insuffisance des données, des technologies et des capacités d’analyse contribue à l’écart de maturité

Lorsqu’on leur a demandé d’évaluer les performances de leurs technologies de category management, la majorité des dirigeants du retail interrogés (79 %) ont déclaré que leurs solutions actuelles étaient soit moyennes, soit médiocres. En outre, 58 % disent n’avoir aucune intégration, ou seulement une intégration partielle, de leurs systèmes de category management, et 78 % des personnes interrogées utilisent soit des analyses de base dans les processus de category management, soit aucune analyse du tout.

Mais le changement pointe à l’horizon. Une analyse des plans prospectifs des retailers révèle un besoin de mieux protéger leurs capacités opérationnelles contre les perturbations futures, 55 % des cadres de la distribution prévoyant d’intégrer la planification par catégorie et les données de la Supply Chain dans les 12 à 24 prochains mois. Les supermarchés ont également indiqué en très grande majorité qu’ils aimeraient effectuer deux fois plus de revues de catégories chaque année.

« Les supermarchés ayant une plus grande maturité analytique et une intégration plus poussée sont en tête du secteur en termes de performance – ils constatent un panier moyen deux fois supérieur à ceux de leurs homologues moins matures, et s’arrogent 2,6 fois la part du portefeuille », commente Gaurav Pant, directeur de l’information, Incisiv. « Notre étude avec Symphony RetailAI met en lumière les obstacles existants en matière de merchandising et souligne les avantages d’une mise à niveau technologique pour mieux atteindre les objectifs de 2021. »

« La pandémie a bouleversé les plans des distributeurs en 2020, et cela se reflète dans les changements de priorité en matière de merchandising que l’étude met en lumière », déclare Chris Koziol, PDG de Symphony RetailAI. « Le Covid nous a montré que les retailers doivent être prêts à faire face à toute perturbation de l’offre et de la demande. Pour relever ces défis, il est essentiel de jeter des bases évolutives fondées sur des données intégrées et des analyses utiles à la pris de décision. »

Des données précises et en temps réel sont essentielles pour améliorer la planification des catégories et les décisions de merchandising, comme l’ont indiqué 81 % des retailers interrogés dans l’étude. Afin d’optimiser à la fois les assortiments et les stocks de manière rationnelle et souple, les retailers doivent tirer parti des informations, des analyses et des recommandations basées sur l’intelligence artificielle pour prendre des décisions optimales en matière de merchandising.

Découvrez l’intégralité des résultats et enseignements de cette étude sur le Category Management et l’optimisationd des assortiments en téléchargeant l’infographie et la synthèse de cette étude exclusive >>

 

Méthodologie de l’étude

Symphony RetailAI a demandé à Incisiv de mener une enquête exécutive couvrant les distributeurs nord-américains dans les segments de vente au détail de PGC tels que l’épicerie, les grands magasins, les pharmacies, les magasins discount, les magasins de proximité et les hypermarchés. Incisiv a mené une enquête auprès des cadres supérieurs du retail au cours du quatrième trimestre de 2020. 87% des répondants avaient un niveau de directeur ou plus, et 42% occupaient des postes de category management. Les cadres des grands retailers (chiffre d’affaires annuel > 1 milliard de dollars) représentaient 58% des répondants, les petits retailers représentant les 42% restants.

À propos de Symphony RetailAI

Symphony RetailAI est le fournisseur mondial leader de solutions d’IA pour la croissance des revenus organisées par fonctions et d’informations centrées sur le client à destination des distributeurs et des fabricants de PGC tout au long de la chaîne de valeur. La combinaison de nos logiciels d’IA leaders et de CINDE, la seule interface d’IA conversationnelle en langage naturel du secteur, fournit des recommandations prescriptives et préventives fiables aux utilisateurs importants pour faciliter l’identification d’opportunités de croissance globale, la mise en œuvre de plans et la réalisation d’une croissance significative des revenus et bénéfices. Nos solutions sont spécifiquement destinées aux fonctions décisionnelles majeures qui recherchent une croissance rentable tout au long de la chaîne de valeur du retail, de la source au consommateur. Grâce à notre solide écosystème de partenaires, nous répondons aux besoins de plus de 1200 organisations dans le monde entier, parmi lesquelles 15 des 25 plus grands distributeurs alimentaires, les 25 plus grands fabricants de PGC, des milliers de marques du retail et des centaines de chaînes nationales et régionales, via la technologie cloud de Microsoft Azure. Symphony RetailAI est une société de SymphonyAI. Plus d’informations sur www.symphonyretailai.com.

Suivez Symphony RetailAI sur les réseaux sociaux :
Twitter: @SymphonyRetail
LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/symphonyretailai/

 

À propos de SymphonyAI

SymphonyAI constitue la première société d’IA pour la transformation digitale de l’entreprise, dans les secteurs de croissance les plus importants et les plus résilients, notamment les sciences, la santé, le retail, les PGC, les services financiers, l’industrie et les médias. Dans chacun de ces secteurs, les entreprises SAI comptent parmi leurs clients de nombreuses entreprises de premier plan. SAI est soutenu par un fonds d’un milliard de dollars du Dr Romesh Wadhwani, un entrepreneur et philanthrope brillant. Depuis sa création en 2017, SymphonyAI a connu une croissance rapide, atteignant un chiffre d’affaires cumulé de plus de 300 millions de dollars et comptant plus de 2 200 spécialistes, data scientists et autres professionnels de pointe. Plus d’informations sur symphonyai.com.

 

Contacts média :

Quatrième Jour
Antoine Billon, Maha Bennani
Tél : 01 42 23 44 51
abillon@quatriemejour.fr ; mbennani@quatriemejour.fr

Speak with an expert

Just provide us with a few details and we’ll be in touch to discuss your needs